@flebras56 @JDaniel_M C'est un beau travail, dommage que ce soit fait sur quelque chose qui en plus d'être non fondé :(

Il y a 8 heures De Stéphane Côté's Twitter via Twitter for Android

Sondage : 8 éléments découverts

Lorsque l’on avait proposé ma candidature pour les prix en excellence en enseignement, on avait fait passer un sondage à mes élèves. Les résultats avaient été compilés et ajoutés en annexe à ma candidature afin que le comité de sélection puisse avoir une idée de l’enseignant que j’étais. Les résultats avaient été très intéressants alors le 11 avril dernier, j’ai voulu savoir les réponses de mes présents élèves aux mêmes questions.

Afin d’en savoir plus sur ce qui se passe dans la tête et surtout, l’intérêt de mes jeunes, je leur ai posé tout plein d’autres questions. Bien que tous les résultats de toutes les questions sont extrêmement intéressants pour moi, vous trouverez ici les 8 éléments qui sont transférables à mon sens. Enfin, je crois que tout bon prof devrait prendre le temps, à quelques occasions dans l’année, d’aller sonder l’opinion de ses propres élèves!

 

Qui sont mes élèves.
Comment mieux communiquer avec les élèves lorsqu’on les aide avec la grammaire.
Sondages sur les dictées folles.
Importance des projets.
Quels projets ont été préférés cette année.
Stratégies préférées pour soutenir les performances.
Que pensent les élèves de la pédagogie inversée et ses vidéos.
Intérêt face à l’approche axée sur la permanence de l’apprentissage.

Qui sont mes élèves.

ScreenShot00002 ScreenShot00001

Lors de la passation de ce questionnaire électronique  j’avais 22/élèves présents (2 étaient partis en Chine) et comme vous le pouvez voir, la répartition en âge est assez équilibrée. J’ai donc départagé les résultats par la suite entre les garçons et les filles afin de savoir si les approches, les tâches proposées me donneraient des indications où mettre l’emphase pour le reste de l’année et l’année prochaine. 

De plus, ils avaient le choix d’indiquer ou non leurs noms

 

 

Comment mieux communiquer avec les élèves lorsqu’on les aide avec la grammaire.

Personnellement, l’approche au niveau relationnelle que j’apprécie le plus, est la PNL. Sommairement, ça mentionne qu’on est soit visuel, auditif, kinesthésique ou un mélange de principalement 2 de ces éléments. Si les gens de notre génération (les profs) sont plus près des visuels et auditifs, la nouvelle génération elle est plus près du kinesthésique.

C’est simple, on n’a pas besoin de passer des tests de personnalité à en plus finir afin de savoir comment l’information est traitée par la personne à laquelle on s’adresse. Simplement, poser quelques questions, regarder où vont les yeux lors de la réponse, et hop, on sait dans quelle catégorie est la personne. Toutefois, je dois dire que la réponse à cette question fut renversante et est probablement la plus extraordinaire des découvertes dévoilées par ce sondage. Les élèves devaient répondre à la question suivante :

Tu vas voir ton prof avec cette phrase que tu viens d’écrire: Les chats est contents. Laquelle des réponses (donnée par ton enseignant) te semble être la plus claire pour toi?

 
 
 

Ainsi, si je m’adresse à une personne qui est plutôt visuelle, il est important que j’utilise une terminologie employant “des images” afin qu’elle me comprenne mieux, si elle est auditive, les sons, et kinesthésique: les sensations. Ainsi, si l’élève répondait la première option, alors, elle comprend mieux si je m’adresse à elle en employant une formulation plus imagée.

Voici le résultat :

ScreenShot00005

Ce que ce diagramme me communique, c’est que les garçons comprennent mieux si j’utilise des images alors que les filles semblent être plus auditives. Ainsi, si je montre que sur le “e” de forêt, il y a un accent circonflexe, pour les visuels, je pourrais dire que le couvert des feuilles de la forêt forme un petit “toit” ou chapeau, alors qu’ensuite, je pourrais enfiler (pour les filles), “entendez bien, je ne dis pas foret, mais bien forêt” et hop, la majorité comprendrait alors mieux. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sondages sur les dictées folles.

On peut trouver les détails traitant de cette approche ici, pour ceux qui ont déjà vu, voici ce que mes jeunes en pensent :ScreenShot00008

 

Étrangement, quelques garçons ont mentionné qu’ils avaient de meilleurs résultats avant alors que dans les faits, leurs résultats étaient moins bons. Cet élève a même ajouté qu’il n’aimait pas courir dans le gymnase. J’ai aussi été très surpris d’apprendre que les filles semblent préférer cette manière de faire alors que j’aurais plutôt cru que les garçons auraient été plus séduits par ces dictées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Importance des projets.

Certes, des projets intégrant les TIC et un décloisonnement est importants (à mon sens), à mettre en place. Ainsi, faire une recherche et une présentation n’est pas ce que je considère être un projet très stimulant, vous retrouverez quand même quelques tâches présentées à mes élèves et qui ressemblent à ceci.

ScreenShot00011

 

 

 

 

On ne le dira jamais assez souvent, les projets et les tâches “multi disciplinaire” intégrant les TIC sont payants au niveau de l’estime de soi. Comme on peut le voir dans ces résultats, les filles semblent vraiment profiter de cette période quotidienne dédiée aux projets.

 

 

 

 

ScreenShot00012

 

 

 

 

 

 

De plus, les élèves croient que les projets ont un impact sur leurs résultats académiques. Dans les faits, si je compare les résultats de la moyenne de la fin de 5e année avec ceux de la 2e étape en 6e, effectivement, il y a une légère influence. Toutefois, je ne saurais l’attribuer seulement aux projets, je serai plus porté à croire que c’est à cause d’autres éléments (performance, type d’évaluation, vidéos, classe inversée…)

 

 

ScreenShot00013

 

 

 

 

 

Petite question que j’aime bien ajouter dans les sondages :). Ce résultat, je l’accorderais principalement à la période de projet quotidien :).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quels projets ont été préférés cette année.

Étrangement ici, les filles ne semblent avoir préféré que le projet Cinéma par rapport aux garçons. Et le “projet” Hall, c’était pour l’Halloween. On peut aussi remarquer au centre que les filles ont moins apprécié la guerre des présentations orales que les garçons, et de beaucoup! Qu’à cela ne tienne, je vais bien continuer à le faire l’année prochaine! On remarque aussi que les filles semblent apprécier toujours un peu moins les projets que les garçons… Intéressant!

 

ScreenShot00007

J’aimerais beaucoup décloisonner encore plus l’année prochaine, et qui sait, peut-être proposer un ensemble de projets simultanément afin que tous les élèves puissent peut-être réaliser ce qui leur tente le plus.

 

 

 
Stratégies préférées pour soutenir les performances.

 

Bien que j’ai mis plusieurs éléments en place, j’étais curieux de savoir lesquels semblaient le plus plaire aux élèves, et peut-être trouver des “approches” qui sauraient mieux répondre aux jeunes.

ScreenShot00016

 

Le math. Quiz + test: Le mardi, un quiz sur une notion spécifique. Si l’élève obtenait – de 85%, il pouvait refaire un autre test équivalent le jeudi de cette même semaine.

Lect.Lire + questions orales : Les élèves lisent un texte, ils prennent des notes sur une feuille et en fin de journée, je leur pose des questions oralement. Ils ont alors droit seulement qu’à la feuille de note.

 

 

 

 

 

Que pensent les élèves de la pédagogie inversée et ses vidéos.

Le graphique dit tout!

ScreenShot00017

 

 

 

 

 

 

Intérêt face à l’approche axée sur la permanence de l’apprentissage.

J’ai mis en place une approche où les élèves inventent des exercices pour les autres sur des notions de mathématiques et de français. La moyenne de l’intérêt est moins prononcée que pour les projets, toutefois voici ce qu’ils en pensent :

ScreenShot00018

Leave a Reply




Post Comment

 
 
Le contenu du site reflète les opinions de Stéphane Côté. Tous droits réservés.